Besoin d’aide ?

Fournir un air propre et pur pour un monde plus sain et plus durable.

Media logo

Deltrian, entreprise familiale fondée en 1967 dans la région de Charleroi, est passée du négoce de filtres à air à la conception, la production et la distribution de produits en Europe et dans le monde. Ce développement international s'accompagne d'un réel goût pour l'innovation, comme en témoigne la production de masques chirurgicaux virucides depuis 2020.

Publié le 30.04.2023

Yanneck Adolphe's picture

Yanneck Adolphe

European Product & Project Director

Contactez notre expert

450 salariés, 4 usines de production, une douzaine de filiales commerciales dont 8 en Europe, 36 millions de masques, 1,8 million de filtres et 55 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2021 : c’est la carte d’identité de Deltrian.

Préoccupé par le fait que 7 millions de personnes meurent chaque année en inhalant de l’air vicié, le sixième acteur européen du marché fournit des filtres pour éliminer les particules en suspension dans l’air. Des produits mais aussi des services : Deltrian propose la maintenance des centrales de traitement d’air installées sur les toits ou dans les locaux techniques des bâtiments industriels, des bureaux ou encore des constructeurs automobiles. L’entretien et le remplacement ponctuel des filtres sont essentiels pour garantir à la fois une réduction de la consommation d’énergie et une amélioration de la qualité de l’air.

En mars 2020, Deltrian se lance dans la production de masques chirurgicaux en partenariat avec le gouvernement wallon : en deux mois, l’entreprise acquiert machines et matières premières et produit les premiers masques en juin. Un record industriel à battre ! Mais le délai serré n’est pas sa seule réussite : outre les masques citoyens et les masques médicaux en silicone pour les environnements poussiéreux, Deltrian produit des masques chirurgicaux virucides, une solution précieuse pour réduire la propagation des maladies nosocomiales dans les hôpitaux. Son arme secrète ? La technologie du plasma froid, qui lui permet de déposer sur la couche externe du masque de l’acide citrique qui désactive les virus au contact.
Cette technologie a été transposée à la production des tout premiers filtres à air qui désactivent les virus : distribués sous le nom de Deltri+ Technology et bénéficiant d’étiquettes énergétiques allant jusqu’à A+. Ce nouveau type de filtre peut remplacer n’importe quel filtre à poches dans n’importe quelle installation existante tout en ajoutant une protection supplémentaire contre les virus. Une véritable percée dans le monde de la filtration.

D’autres innovations sont en cours de développement pour trouver des solutions alternatives à l’utilisation de la fibre de verre, du polypropylène et du polyéthylène dans la fabrication des filtres. Il s’agit de projets majeurs qui, à terme, renforceront les avantages concurrentiels et les objectifs durables de Deltrian.
Aujourd’hui, l’entreprise ne manque pas d’ambition : elle vise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2026 et entend devenir l’un des leaders mondiaux de la filtration. D’ici là, Deltrian continuera à développer des masques et des filtres toujours plus innovants en explorant les innombrables possibilités de fonctionnement offertes par la technologie du plasma froid pour répondre aux besoins du marché. Toutes ces possibilités aideront Deltrian à concrétiser sa vision d’un monde plus sain et plus durable.

Découvrez l’article ici : https://www.belgian-research.eu/

Yanneck Adolphe's picture

Yanneck Adolphe

European Product & Project Director

Contactez notre expert

Vous avez des questions ? Notre équipe est là pour vous aider.

Nos experts se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Contactez notre expert